Gemma Bovery

Publié le par Chtimie

Auteur : Posy Simmonds

 

http://a4.idata.over-blog.com/174x300/2/34/88/73/Couvertures-bis/GemmaBovery.jpg

 

"À Londres, Gemma s'ennuie. Marre de la routine. Marre de la grisaille. Marre de la première femme de Charlie, son mari. Gemma dépérit. Alors lui vient une idée de génie. Elle fait ses valises et embarque Charlie. Direction : la Normandie. Et là, c'est une nouvelle vie. Pensez donc : un pays capable de proposer vingt-cinq sortes de pains différents ne peut être totalement mauvais, non ? Mais la campagne a vite fait d'épuiser ses charmes. Bref, Gemma en a marre (air connu). De tout : des frites au micro-ondes, de Charlie, de la pharmacienne, des Anglais de passage. Évidemment, ça fait du monde. Jusqu'au jour où elle croise un jeune frenchie de bonne famille censé réviser ses examens de droit."

 

Tout d'abord, j'ai été très étonnée de découvrir cette oeuvre : ce n'était pas une bd mais ce n'était pas un roman non plus. Il y avait à la fois des dessins sur la moitié de la page mais aussi beaucoup de texte : quelques bulles mais surtout de vrais paragraphes. En gros, j'ai lu un roman graphique ! Ouuuaaahhh ! Jusque là je connaissais de nom mais je n'en avais pas vraiment lu. Je pensais qu'une oeuvre était appelée "roman graphique" à cause de son contenu et quand ce n'était pas une série de BD de 50 pages. Bon, trêve de blablas : je n'en ai rien à faire de comment on appelle ceci ou cela, ce que je sais c'est que j'ai beaucoup aimé ce format et la manière dont l'auteur l'a utilisé pour raconter cette histoire.

 

En parlant de cette histoire, je l'ai appréciée aussi. J'ai aimé découvrir la vie de Gemma : ses joies, ses peines, ses amours, ses ruptures, ses forces, ses faiblesses... C'est une héroïne qui m'a beaucoup plu (c'est assez rare pour être soulignée). Même si elle se plaignait, je ne la trouvais pas du tout agaçante. Elle était juste, honnête et humaine. Comme les autres personnages d'ailleurs. Et c'est cela qui m'a le plus plus dans cette lecture. On a vraiment l'impression de lire les journaux intimes de Gemma grâce à la mise en page et cela permet de rentrer dans son univers, d'essayer de la comprendre et de partagrer sa vie. On se sent tout de suite plus impliqué dans sa vie.

 

Malgré quelques passages plutôt tristes, très touchants d'ailleurs, il y a aussi des passages très drôles. L'humour, très anglais (j'adore !), est pertinent et juste. C'est une véritable critique des londoniens un peu bobos agacés par la grande ville tout comme celle des campagnards normands parfois un peu "rustres" (j'en viens et je peux vous certifier qu'ils ne sont pas tous comme ça^^). C'est vraiment un livre qui parle de la vie et des gens.

 

En plus, je n'avais jamais lu "Emma Bovary" de Flaubert donc même si le parallèle était assez évident je n'ai pas pu faire le rapprochement entre les deux et cela m'a permis de garder quelques surprises. Si vous l'avez lu, ne vous inquiétez pas, je ne pense pas que cela vous gâche la découverte de ce livre.

 

J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture ! Je le conseille pour les amateurs de romans qui trouvent que la BD est un support "un peu creux" (oui je sais c'est difficile à imaginer mais j'en faisais partie il y a encore quelques temps... ) ou pour ceux qui aiment la BD mais qui n'osent pas les romans. C'est un bon compromis pour essayer quelque chose de nouveau. J'ai déjà Tamara Drewe qui m'attend dans ma bibliothèque !!!

Publié dans BD-Roman Graphique

Commenter cet article

Lebonheurdujour 29/01/2012 21:30


Je suis très tentée, merci pour toutes ces idées surtout en BD.