L'accompagnatrice

Publié le par Chtimie

Auteur: Nina Berberova

 

http://www.decitre.fr/gi/48/9782290339848FS.gif

 

" La foule attend, avide, suspendue aux lèvres de Maria Nikolaevna. Derrière la cantatrice se tient son accompagnatrice. Sous les feux de la rampe, être dans l'ombre de Maria Nikolaevna lui permet d'entrevoir et d'identifier avec acuité et lucidité tout ce dont elle n'aura jamais que quelques miettes. Sans avenir, sans autre passé qu'une vague enfance dans la ville de N., sans autre nom que son diminutif, Sonetchka traîne son anonymat et son vide sentimental en retrait de Maria Nikolaevna. Être misérable auquel personne ne prête attention, hormis peut-être celle qu'elle désire ardemment blesser, elle souffre dans l'ombre. "

 

Comme je suis rentrée chez mes parents, j'en ai profité pour fouiller la bibliothèque. Qui sait, je pourrais y trouver un petit bijou... Malheureusement, ce ne sera pas pour celui-ci !

 

C'est un court roman je vais donc éviter de m'appesantir sur le sujet. De toute façon, c'est simple il ne m'a pas plu !

 

Tout d'abord, le style ne m'a pas particulièrement convaincu. L'héroïne, par contre, je ne pouvais pas la supporter. Ce n'est qu'une femme frustrée et jalouse. En plus, les raisons de ses ressentiments ne sont pas vraiment expliqués. C'est un journal intime, alors oui on a des sentiments mais parfois, rien ne les justifie. J'ai également eu cette impression pour les autres personnages et des moments clés ne sont pas développés. Le pire pour moi a été de ne pas comprendre d'où viennent cette haine et cette jalousie. De plus, la fin a été assez décevante (oui, j'avais commencé à espérer une fin différente et qui me surprendrait), je l'ai trouvée rapide et incomplète.

 

Alors, vu que j'étais très fatiguée quand je l'ai lu, je n'ai peut être pas été attentive. SI c'est le cas, n'hésitez pas à me le dire et je le relirai !

 

En bref, une lecture assez pénible mais, heureusement, très courte !

Publié dans Littérature Russe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article