Cinq mille kilomètres par seconde

Publié le par Chtimie

Auteur : Manuele Fior

 

http://leslecturesdemarie.free.fr/BD/ImagesBD/CinqmillekilometresGRAND.jpg

 

"L’histoire d’amour entre Piero et Lucia, que l’on retrouve à différents moments de leur vie dans Cinq mille kilomètres par seconde, se présente comme le portrait d’une certaine génération ! : celle qui, instable et sans repère, se trouve aujourd’hui dans la trentaine. Séduite par des milliers de modèles de vie possibles, elle ne sait en trouver un qui lui convienne. En le cherchant, elle s’aventure dans le monde, emprunte de nouveaux chemins, et s’égare. L’amour, idéalisé par l’éloignement, trompé par l’illusion de moyens de communication de plus en plus rapides, se transforme, s’épuise, et révèle alors la cruauté de son visage."

 

Cela fait déjà quelques semaines que j'ai lu cette bande dessinée... Beaucoup de choses ont fait que je n'ai pas pu posté ma critique plus tôt : pas le temps, beaucoup de critiques en retard (déjà ! ) mais aussi un petit blocage. Eh oui je ne savais pas quoi dire ! J'aurais très bien pu ne pas vous en parler si je n'avais rien à dire. Mais un petit quelque chose me disait qu'il fallait que j'en parle, que cette histoire pourrait séduire beaucoup de personnes. C'est facile de dire ça ; elle a quand même reçu le prix " Fauve d'or " du meilleur album à Angoulême. Bah oui !

 

Alors, vous l'aurez compris, ce n'est pas un coup de coeur... Commençons par le positif, j'ai aimé les dessins. Ils sont magnifiques ! Très doux. J'ai adoré les couleurs à la fois vives et pastel. Rien que pour le coup de crayon, j'essaierai de lire d'autres oeuvres de Manuele Fior.

 

Mais, malheureusement, ça ne fait pas tout. L'histoire n'a, pour moi, pas été à la hauteur. Je me suis un peu ennuyée à suivre l'histoire de ce couple à travers les années. Pour moi, le rythme est trop lent. Certains apprécieront et y trouveront de la délicatesse. C'est vrai que je ne suis pas une grande romantique, mais j'aime quand même lire et voir des histoires d'amour. Là, je ne comprenais pas du tout les personnages ! Je n'ai rien ressenti.

 

Le truc c'est que je ne comprends pas où ça pêche ; l'histoire avait vraiment tout pour me plaire ! D'où ma déception...

 

Bref, j'ai été conquise par les dessins mais pas par cette histoire, trop lente à mon goût...

 

Malheureusement, Noukette a à peu près le même avis que moi. Mais elle donne des liens avec plein d'autres avis, plus enthousiastes ! SI ça vous intéresse.

 

Roaarrr Challenge

Challenge-roaarrr

Fauve d'Or 2011

Prix du Meilleur Album

Publié dans BD-Roman Graphique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

enna 19/12/2011 22:25


Moi j'ai beaucoup aimé le dessin et je me suis vraiment laisser porter par le rythme, je n'ai même pas toruvé ça trop lent ;-)

Chtimie 19/12/2011 22:50



Oui j'ai vu sur ton blog que tu avais aimé, comme beaucoup d'autres d'ailleurs.


J'ai encore du mal à comprendre pourquoi ça n'a pas marché sur moi ! Ce n'était peut être pas le bon moment...



Mo' 07/12/2011 02:02


La lenteur du récit est un reproche qui est régulièrement fait à cet album. Pourtant, en se laissant guider par les ambiances graphiques et les sensations qu'elles dégagent (chaleur,
mélancolie...), j'avais trouvé cet album très juste ! Ce qui m'avait étonné, c'est qu'habituellement si un album est trop contemplatif, je préfère fuir ^^