Maus

Publié le par Chtimie

Auteur : Art Spiegelman

 

http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/MAUSINTEGRALEFLAMMARION1998.jpg

 

"Art Spiegelman retrace le destin de ses parents, juifs polonais déportés par les nazis, entre 1939 et 1945. Maus, auquel l'auteur a consacré treize ans de sa vie, est aussi le récit de retrouvailles entre un père et un fils après des années d'incompréhension."

 

Depuis mon adolescence et mes premiers cours d'histoire, je suis très intéressée par ce qu'il s'est passé pendant la seconde guerre mondiale. J'aime beaucoup lire ou regarder des films qui relatent cette période. Cependant, j'ai parfois l'impression que c'est plus pour faire de l'argent que pour témoigner. Je suis donc de plus en plus réticente à lire ce genre d'ouvrages. Dommage ! J'ai bien failli passer à côté de celui-ci. Heureusement que des amis (que je remercie très chaleureusement) ont profité de mon engouement récent pour les bandes dessinées pour me la faire découvrir.Je le connaissais, je savais qu'il avait reçu des prix prestigieux mais je n'avais jamais eu le courage de l'essayer. Et puis, un jour, parce qu'il n'y avait pas les autres bandes dessinées que je voulais, j'ai pris celle-ci.

 

Même en l'ayant entre les mains j'avais encore un peu peur, notamment à cause des dessins en noir et blanc, mais peut être aussi à cause de l'épaisseur. Et puis, finalement je l'ai dévoré !

 

Tout d'abord j'aimerais préciser que ce n'est pas un énième témoignage qui cherche à vous tirer la petite larme (même si il réussit parfois), non c'est bien plus. J'ai eu l'impression que ce livre avait été un exutoire à la fois pour l'auteur mais aussi pour son père. Même si l'auteur n'a pas vécu cette guerre, ce n'est pas pour ça qu'il est indemne.

 

Ce livre est bourré d'intelligence ! Il montre à quel point un homme peut être détruit, mais aussi les répercussions que cela peut avoir sur sa famille et surtout sur ces enfants, même si ils n'ont pas vécu ces événements. Il montre également que tout le monde ne réagit pas de la même manière, mais en général, personne ne s'en remet totalement.

 

Ce livre témoigne aussi de la cruauté de l'Homme sans être virulent (et ce n'est pas pour ça qu'il ne dénonce rien !). Le ton, presque enfantin, du père apporte de l'innocence, de la tristesse mais aussi et avant tout une envie de vivre, ce qui m'a d'autant plus ému. On se demande vraiment comment il a pu garder l'envie de survivre sachant qu'il devait continuer à endurer ça.

 

Je redoutais un peu les dessins. Mais finalement, le noir et blanc ne m'a gênée que pour les premières pages, après j'ai été littéralement happée par l'histoire que j'ai oublié. Le choix de l'auteur de dessiner les juifs comme des souris, les allemands comme des chats, les polonais comme des chiens... permet de se retrouver dans l'histoire. On ne se demande jamais qui est qui. Ce qui est très utile !

 

Je ne veux pas parler plus du contenu car j'ai peur de trop en dévoiler alors que chaque anecdote de cette oeuvre se savoure...

 

INCONTOURNABLE !!!

 

Roaarrr Challenge

Challenge-roaarrrMaus tome 1 : Mon père saigne l'histoire

 

Fauve d'Or 1988

Alpha Art du Meilleur Album étranger

 

Maus tome 2 : Et c'est là que mes ennuis ont commencé

 

Will Eisner Award 1992

Meilleur Album


Fauve d'Or 1993

Alpha Art du Meilleur Album étranger

Publié dans BD-Roman Graphique

Commenter cet article

Mo' 14/12/2011 18:32


Puisque tu abordes ton attrait pour cette période de l'histoire, je me permets de te faire part de deux conseils de lecture qui m'ont été fait. Bien que je ne les ai pas lus, je t'en fais
profiter :


- Auschwitz de Pascal Croci


- Yossel de Joe Kubert

Chtimie 17/12/2011 16:02



Merci beaucoup pour les conseils ! Je les note tout de suite.